La Confédération

Le Canada est devenu un pays, le Dominion du Canada, en 1867. Avant cette date, l’Amérique du Nord britannique était formée de quelques provinces, du vaste territoire de la Terre de Rupert (propriété de la Compagnie de la Baie d’Hudson) et des Territoires du Nord-Ouest. Dès 1864, de nombreux dirigeants croyaient qu’il serait bon de s’unir pour ne former qu’un seul pays. Surnommés les Pères de la Confédération, ces dirigeants se sont réunis pour rédiger une constitution pour le nouveau pays, laquelle devait être approuvée par le Parlement du Royaume-Uni. Une fois adoptée, cette constitution est devenue l’Acte de l’Amérique du Nord britannique, ou AANB. L’AANB réunit trois provinces : la Nouvelle-Écosse, le Nouveau-Brunswick et le Canada (qui deviendra plus tard les provinces d’Ontario et de Québec). Il établit la structure et les principales lois du nouveau pays ainsi que le partage des pouvoirs entre les nouvelles provinces et le gouvernement fédéral.

Il y a eu au Canada une sorte de démocratie dès l’année 1350! Savais-tu que la Confédération iroquoise du Canada a été la première démocratie en Amérique du Nord?

LE CANADA EN 1867

Le Canada a connu une forme de démocratie dès le milieu des années 1300! Savais-tu que la Confédération haudenosaunee (ou iroquoise) est la plus ancienne démocratie en Amérique du Nord?

LE SAVAIS-TU?

Les autres provinces et territoires ont adhéré à la Confédération (sont devenus une partie intégrante du pays) plus tard :

1867 Ontario, Québec, Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse

1870 Manitoba, Territoires du Nord-Ouest

1871 Colombie-Britannique

1873 Île-du-Prince-Édouard

1898 Yukon

1905 Alberta, Saskatchewan

1949 Terre-Neuve-et-Labrador

1999 Nunavut

CE TABLEAU, LES PÈRES DE LA CONFÉDÉRATION, 

s’inspire de l’œuvre originale intitulée Rencontre des délégués de l’Amérique du Nord britannique. Les hommes représentés ici ont contribué à l’accord final qui amené à la création du Canada. Après des années de débats politiques, il a fallu trois rencontres historiques, à Québec, à Charlottetown et à Londres (Angleterre), pour décider de la création du Canada.

L’artiste du tableau original, Robert Harris, a travaillé principalement à partir de photographies de ces hommes.

53

Collection de la Chambre des communes, Ottawa

1Le très honorable sir John A. Macdonald, le premier Premier ministre du Canada

2L’honorable George-Étienne Cartier, l’un des plus proches amis et collaborateurs de Macdonald

3 Thomas D’Arcy McGee

LE SAVAIS-TU?

Le tableau de Robert Harris a brûlé lors de l’incendie de 1916 qui a détruit la plus grande partie de l’édifice du Centre, un des bâtiments du Parlement. Aujourd’hui, une reproduction de ce tableau, peinte par Rex Woods en hommage à l’original, est exposée dans une salle de réunion de comité au Parlement. Dans sa reproduction, Woods a ajouté le portrait de Robert Harris et trois délégués à la Conférence de Londres de 1866 (qui ont été reconnus en 1927).

PENSES-Y!

Pourquoi n’y a-t-il pas de femmes dans ce tableau?

LA REINE SIGNE LA LOI CONSTITUTIONNELLE DE 1982

54

D’après Robert Cooper, Canada. Collection Cabinet du Premier ministre, Bibliothèque et Archives Canada, e02282980

1 Gerald Regan (Secrétaire d'État du Canada)

2 Pierre Elliott Trudeau (Premier ministre)

3 Michael Pitfield (greffier du Conseil privé)

4 Michael Kirby (secrétaire du Cabinet pour les Relations fédérales-provincialeset greffier adjoint du Conseil privé)

5 la reine Elizabeth II

UN PEU DE VOCABULAIRE
NOM VERBE                     ADJECTIFS
colonie coloniser colonial, coloniale, coloniales, coloniaux
gouvernement gouverner gouvernemental, gouvernementale, gouvernementales, gouvernementaux
symbole symboliser symbolique, symboliques
constitution constituer           constitutionnel, constitutionnelle

Essaie d’utiliser ces mots dans des phrases. Remarque la terminaison des adjectifs. Peux-tu remplir ce tableau avec d’autres noms? Essaie avec les mots suivants : confédération, identification, décision, démocratie.

UN PEU DE VOCABULAIRE

En français, de nombreux verbes en « -er » peuvent se transformer en noms en enlevant le « r » de la forme infinitive et en le remplaçant par le suffixe « -ment ». Par exemple :

  • gouverner gouverne gouvernement
  • trembler
  • attacher

Peux-tu trouver d’autres mots qui suivent ce modèle? Avec tes compagnons de classe, essaie de créer des phrases avec ces verbes et ces nouveaux noms.