Veuillez utiliser un navigateur moderne pour une expérience de navigation optimale.

 

Bibliothèque du Parlement


Rapport annuel

2018‑2019

Logo de la Bibliothèque du Parlement
Heather Lank, bibliothécaire parlementaire

Message de la Bibliothécaire parlementaire

Depuis mon entrée en fonctions, en juin 2018, j’ai eu l’honneur et le privilège de piloter une extraordinaire période de transition à la Bibliothèque, et je peux vous dire que ce fût une formidable aventure. Au début de 2019, l’emblématique Bibliothèque principale a dû fermer ses portes en raison de la fermeture de l’édifice du Centre pour rénovation. Ces lieux ne pourront être utilisés de nouveau que dans plusieurs années.

Succursale du SénatTout au long de 2018‑2019, la Bibliothèque s’est efforcée de gérer une transformation majeure tout en continuant de servir ses clients selon les normes les plus élevées. La fermeture de la Bibliothèque principale a bien évidemment bouleversé nos activités, mais nos employés ont su se montrer à la hauteur de la tâche et je suis extrêmement fière de ce que nous avons accompli. En dépit du fait que nous avons dû déménager 80 % de nos collections dans notre entrepôt de Gatineau et procéder à l’ouverture ou à la réouverture de succursales de la Bibliothèque dans la Cité parlementaire, nos clients ont bénéficié d’un accès ininterrompu à tous nos produits et services.

Nous avons profité de l’occasion unique qui nous était donnée d’imaginer les nouveaux espaces de la Bibliothèque pour repenser notre modèle de service. Nous avons ainsi pu créer cinq lieux de travail à la fine pointe de la technologie, qui offrent des services adaptés aux besoins des parlementaires. Les nouveaux locaux comptent des salles de réunion et de lecture, et sont équipés d’ordinateurs, de tablettes et d’autres appareils électroniques, ainsi que de murs multimédias qui diffusent les délibérations parlementaires et des émissions d’information. Par ailleurs, nous offrons des services en personne aux clients qui se présentent aux comptoirs de référence de toutes nos succursales. Nos espaces sont modernes, accessibles et confortables, et nous sommes ravis que les parlementaires et leur personnel s’en servent.

À l’abri des projecteurs, nous avons poursuivi notre démarche d'amélioration continue pour permettre à la Bibliothèque de demeurer une source d’information fiable. Nous avons offert aux employés une formation plus poussée dans des domaines qui intéressent les parlementaires, comme l’analyse comparative entre les sexes, les affaires internationales et la présentation de renseignements complexes au moyen d’éléments visuels de grande qualité. Comme toujours, nous avons appuyé les comités et les associations parlementaires, et produit des publications de recherche. Nous avons aussi amélioré plusieurs outils de la Bibliothèque qui permettent aux clients de consulter nos collections, et nous avons déployé de nouveaux efforts de sensibilisation du public en repensant notre façon d’accueillir les visiteurs au Parlement.

Pour permettre à ses employés de continuer d’exceller dans leur travail durant cette période exigeante, la Bibliothèque a mis en œuvre sa stratégie pour un milieu de travail sain, qui fait la promotion d’un milieu de travail inclusif et respectueux, où les employés sont motivés et équipés pour offrir un service impeccable. Les priorités stratégiques de la Bibliothèque, axées sur notre volonté de demeurer pertinents pour nos clients, de faire preuve d’adaptabilité face aux changements rapides et de cultiver un milieu de travail sain, ont guidé tout le travail réalisé au cours de 2018‑2019.

En tant que nouvelle bibliothécaire parlementaire, je me suis appliquée, cette année, à apprendre à connaître nos clients. J’ai rencontré à quelques reprises les membres du Comité mixte permanent de la Bibliothèque du Parlement et j’ai pris soin d’établir un contact en personne avec les parlementaires nouvellement nommés ou élus.

Salle de lecture de la Bibliothèque principale provisoire (125, rue Sparks)Par ailleurs, j’ai également pris part à des activités un peu moins formelles. J’ai ainsi pu discuter avec le très honorable Richard Wagner, juge en chef du Canada, de son engagement envers un système de justice accessible et transparent. La chaîne d’affaires publiques, CPAC, a diffusé un reportage sur la fermeture de la Bibliothèque principale, et nous avons organisé des événements pour souligner notre départ de l’édifice du Centre et pour accueillir nos clients dans les locaux de la Bibliothèque principale provisoire, au 125, rue Sparks. J’ai eu également l’occasion de me rendre à la Faculté d’information de l’Université de Toronto, où j’ai parlé, devant un parterre d’étudiants, de professeurs et d’anciens élèves, du rôle d’appui au Parlement de la Bibliothèque et de ses nombreux débouchés professionnels. Je veux que les diplômés sachent qu’en plus d’être une institution moderne et pertinente, la Bibliothèque est un milieu de travail extrêmement enrichissant. Nous voulons attirer les talents les plus brillants et les plus prometteurs du Canada.

Tout au long de l’année, des parlementaires ont souligné l’importance de la Bibliothèque dans le bon fonctionnement du Parlement. Nous avons travaillé d’arrache‑pied pour nous faire connaître, pour expliquer ce que nous faisons et où nos services sont offerts ainsi que pour mieux comprendre les besoins et les attentes de nos clients.

La plupart de nos réalisations de cette année ont été l’aboutissement de plusieurs années de préparation minutieuse de la part de ma prédécesseure, Sonia L’Heureux, et du personnel de la Bibliothèque. Je tiens donc à remercier du fond du cœur l’ensemble des employés, tous plus compétents et dévoués les uns que les autres, de leurs efforts.

J’aimerais également dire à quel point je suis fière, enthousiasmée et honorée de servir les deux Chambres du Parlement, et exprimer toute ma gratitude aux deux présidents pour leur engagement, car leur soutien est essentiel au succès de la mission de la Bibliothèque. Je tiens à leur assurer que la Bibliothèque continuera d’innover et d’améliorer ses services, ses produits et ses espaces pour s’adapter à l’évolution des besoins et des attentes de ses clients.

Heather Lank
Bibliothécaire parlementaire

Lire la suite

 
 
 

La Bibliothèque
en quelques chiffres

Visiteurs

10 104
visites de clients dans les locaux de la Bibliothèque

Touriste

345 100
personnes ayant pris part aux visites guidées

Pointeur de souris d’ordinateur

Plus de 4 millions
d’utilisateurs ayant fait des recherches dans le portail des Ressources parlementaires historiques canadiennes et Parlinfo

Tour de la Paix et bulles de texte

30 710
demandes de renseignements du public au sujet du Parlement

Tablette

55 000
revues spécialisées accessibles en ligne aux utilisateurs de la Bibliothèque

Bulles de texte avec un point d’exclamation et une icône de panneau d’information

10 668
demandes de services d’information et de référence de la part des parlementaires et de leur personnel

Document avec une loupe

4 189
demandes de recherches et d’analyses de la part d’utilisateurs parlementaires

 
Symbole de l’Union européenne avec une bulle de texte

84
demandes d’analyses comparatives de la part de parlements européens

 
 

Une stratégie pour garder les clients au cœur de nos priorités

La Bibliothèque doit composer avec un environnement en évolution rapide et continue, et ses clients – les parlementaires, leur personnel et le grand public – s’attendent à ce qu’elle soit en prise sur son temps.

La Bibliothèque est déterminée à toujours faire passer les besoins de ses clients en premier. C’est pourquoi nous avons pris des engagements stratégiques visant à nous permettre de demeurer pertinents et flexibles, et de créer un milieu de travail sain où les employés peuvent donner le meilleur d’eux‑mêmes.

Pour demeurer pertinents, nous nous efforçons de toujours donner à nos clients accès aux produits et services qui leur sont utiles, dans les formats numériques qu’ils demandent et dont ils ont besoin. Pour continuer de faire preuve de flexibilité, nous réorientons nos efforts et adaptons nos technologies et services afin de répondre aux besoins de nos clients et de disposer de la capacité nécessaire pour prévoir les changements qui se profilent à l’horizon. Pour créer un milieu de travail sain qui nous permette d’atteindre ces objectifs, nous misons sur des employés capables de prendre des risques calculés et de tirer des enseignements de leurs réussites comme de leurs échecs.

En 2018‑2019, avec la fermeture de l’édifice du Centre pour rénovation – et, par le fait même, celle de la Bibliothèque principale – nous avons dû gérer les changements les plus profonds de l’histoire de la Bibliothèque, aussi loin que l’on s’en souvienne. Voici donc les réalisations marquantes de la Bibliothèque pour atteindre ses objectifs stratégiques, en cette année de transition majeure.

Nouveaux locaux, élargissement des services

En décembre 2018, la Bibliothèque principale a fermé ses portes en raison du commencement des travaux de rénovation dans l’édifice du Centre du Parlement, travaux qui doivent s’échelonner sur plusieurs années. Pour nous adapter à la situation, nous avons fait remettre à neuf deux de nos succursales : la succursale de l’édifice de la Confédération et la Bibliothèque principale provisoire (125, rue Sparks). Nous avons également ouvert deux autres succursales : une dans l’édifice du Sénat du Canada et l’autre dans l’édifice de l’Ouest. En comptant notre magnifique succursale située au 180, rue Wellington, qui a ouvert en janvier 2017, nous disposons donc maintenant de cinq emplacements où nous pouvons servir nos clients en personne.

Carte montrant l’emplacement des succursales de la Bibliothèque, d’Ouest en Est : Succursale de la Confédération (229, rue Wellington, salle G-48), Succursale de l’édifice de l’Ouest (111, rue Wellington, salle 437‑N), Succursale Wellington (180, rue Wellington, salle 500), Bibliothèque principale provisoire (125, rue Sparks), Succursale du Sénat (2, rue Rideau, salle B-139).

Succursales modernes, espaces bien aménagés

Les cinq succursales de la Bibliothèque ont été conçues comme des espaces de travail modernes, proposant un modèle de service qui répond mieux aux besoins des clients parlementaires. Elles offrent diverses commodités, notamment :

  • des salles de lecture avec des fauteuils confortables ainsi que des espaces pour s’asseoir seul ou en petit groupe,
  • une sélection de journaux et de périodiques,
  • des collections adaptées aux besoins des clients de chaque succursale,
  • des murs multimédias qui diffusent les délibérations du Sénat et de la Chambre des communes, des nouvelles de dernière heure et des actualités,
  • des appareils électroniques, comme des tablettes, ainsi que des chargeurs pour une utilisation sur place,
  • des services en personne au comptoir de référence.

Service ciblé

L’un des principaux objectifs de la Bibliothèque tout au long de la transition était de s’assurer que les utilisateurs pourraient avoir accès à ses produits et services aussi facilement qu’auparavant.

Camion de déménagementEn un seul grand déménagement, la Bibliothèque a déplacé l’essentiel de sa collection, qui représente plus de 8 700 mètres linéaires, dans son entrepôt modernisé, au 45, boulevard Sacré‑Cœur, à Gatineau, au Québec. Par conséquent, c’est dans les installations de Gatineau que sont regroupées désormais nos collections imprimées et spéciales – à l’exception des collections organisées qui se trouvent dans nos succursales – et c’est aussi là que se fait la numérisation sur demande.

Pendant le déménagement, nous nous sommes assurés que nos clients avaient accès à nos collections en tout temps. En outre, les installations de Gatineau ont été conçues de manière à permettre un accès rapide et efficace à toutes nos collections, pour le moment et pour les années à venir.

Heures d’ouverture prolongées

HorlogeEn 2018‑2019, la Bibliothèque a mis en œuvre un nouveau modèle de service en soirée pour que les parlementaires et leur personnel aient accès à des services de référence en personne à la succursale la plus proche de chaque Chambre, quand les Chambres siègent. De manière générale, la fréquentation a augmenté d’environ 20 % dans les succursales de la Bibliothèque au cours de cet exercice.

Nouvelles expériences pour les visiteurs

Guides se tenant devant l’édifice du CentreVisites guidées : En février 2019, la Bibliothèque a commencé à proposer deux nouvelles visites guidées au public, une du Sénat, relocalisé dans l’édifice du Sénat du Canada, et une de la Chambre des communes, qui se trouve maintenant dans l’édifice de l’Ouest. Les visites mettent l’accent sur l’importance du Parlement, sur le travail du Sénat et de la Chambre des communes, ainsi que sur l’histoire et l’architecture des bâtiments.

La réussite du déménagement de l’édifice du Centre est le fruit de plusieurs années de planification en collaboration avec les administrations du Sénat et de la Chambre des communes, le Service de protection parlementaire, ainsi que Services publics et Approvisionnement Canada et ses consultants. Par ailleurs, l’équipe de la Bibliothèque a travaillé en coulisse pour coordonner la préparation des documents liés aux expériences offertes aux visiteurs – qu’il s’agisse des renseignements disponibles en ligne pour planifier une visite, des publications sur le Parlement ou des nouvelles ressources de formation pour le personnel – afin que tout soit prêt à l’ouverture des nouveaux locaux.

Réservations en ligne : Le public peut maintenant se prévaloir du nouveau système de réservation et de billetterie en ligne pour les visites guidées des nouveaux locaux du Sénat et de la Chambre des communes – un système lancé avec succès à l’automne 2018, dans le respect de l’échéancier et du budget établis.

Femme portant des lunettes de réalité virtuelleExpérience virtuelle : Le projet d’expérience virtuelle est une initiative multiplateformes qui permettra à une génération de Canadiens d’avoir accès virtuellement à l’édifice du Centre pendant toute la durée de sa fermeture pour rénovation.

En partenariat avec l’Office national du film, la Bibliothèque a grandement contribué à la réalisation d’une production en réalité virtuelle 3D mettant en vedette l’édifice du Centre, et d’une expérience interactive en ligne, qui seront prêtes pour le public au début de l’année 2020.

Dans un autre ordre d’idées, la Bibliothèque est également en train d’élaborer un programme itinérant pour les salles de classe qui devrait être lancé à l’hiver 2020 ainsi qu’une expérience à l’intention des visiteurs sur place qui devrait être offerte à Ottawa dès le début de 2021.

Nouveau Centre d’accueil des visiteurs : Le Centre d’accueil des visiteurs est désormais la porte d’entrée par laquelle devront passer les personnes qui veulent se rendre à la Chambre des communes, dans l’édifice de l’Ouest. Il comprend des espaces dédiés à l’accueil des visiteurs, des installations pour enrichir leur expérience et une nouvelle exposition vidéo sur le Parlement. Il abrite également la nouvelle Boutique du Parlement, encore plus spacieuse qu’avant.

La Bibliothèque sur le Web

En 2018, la Bibliothèque a achevé la deuxième phase du projet de renouvellement de son site Web. Nous avons ajouté beaucoup de nouveau contenu, notamment des faits concernant l’histoire de la Bibliothèque, et nous avons restructuré nos pages sur les publications de recherche pour faciliter l’extraction et la consultation des documents. Nous avons également facilité l’accès des utilisateurs à l’information offerte sur le site Web de la Bibliothèque, en particulier pour ceux qui consultent le site à partir de leur téléphone intelligent ou de leur tablette.

La nouvelle série intitulée « Trésors de la Bibliothèque » est l’un des éléments phares du projet. Dans le cadre de cette série, la Bibliothèque présente sa collection de livres rares, d’œuvres d’art et d’artéfacts, explique le travail de ses employés et met en valeur des objets représentatifs de l’histoire, du patrimoine et des débuts de l’exploration du Canada.

La page du site Web Découvrez le Parlement a été remaniée et nous permet de partager des ressources en ligne et des publications imprimées actualisées sur le Parlement. La page Visitez le Parlement du Canada contient des informations détaillées sur nos visites guidées des nouveaux locaux du Sénat et de la Chambre des communes.

Extrait de la page de la campagne sur Twitter avec le mot-clic #NotreParlement

Accent mis sur les médias sociaux

En 2018‑2019, la Bibliothèque a mené plusieurs campagnes sur les médias sociaux afin de sensibiliser les parlementaires et le grand public aux nombreux changements en cours.

La campagne #NotreParlement était axée sur la fermeture de l’édifice du Centre et sur les nouveaux services offerts aux visiteurs dans l’édifice du Sénat du Canada et dans l’édifice de l’Ouest. Nous avons demandé aux membres du public de partager leurs souvenirs de l’édifice du Centre, ce qui a entraîné la publication de plus de 900 messages accompagnés du mot‑clic #NotreParlement. Des communications ciblées sur les changements liés à la fermeture de l’édifice du Centre nous ont également permis d’augmenter le nombre d’abonnés au compte Instagram de la Bibliothèque.

Un effectif compétent et capable d’adaptation

La Bibliothèque a continué de mettre l’accent sur le recrutement et le perfectionnement des meilleurs talents pour répondre aux besoins de ses clients. Nous avons amélioré la formation que nous offrons à nos employés dans plusieurs domaines qui revêtent une grande importance aux yeux des parlementaires, notamment en ce qui concerne l’analyse comparative entre les sexes plus (ACS+), les affaires internationales et la création de produits visuels pour communiquer des renseignements complexes. Des conférences et des ateliers animés par des spécialistes de la Bibliothèque et des consultants externes ont aidé nos employés à répondre aux besoins changeants des parlementaires.

Stagiaires photographiés dans la Bibliothèque principaleRelance de notre programme de stages

Le Programme de stages de la Bibliothèque du Parlement, qui avait été créé en 2000 puis suspendu en 2012 en raison de restrictions budgétaires, a été relancé en septembre 2018.

Ce programme, qui s’étend sur 12 mois et est ouvert aux candidats de partout au Canada, offre des stages rémunérés à cinq diplômés universitaires. Il permet aux stagiaires d’acquérir de l’expérience dans l’un des domaines suivants : les processus politique et législatif, le développement des produits et services de la Bibliothèque destinés aux parlementaires ou les programmes éducatifs sur le Parlement destinés au public.

Au fil des ans, la Bibliothèque a tiré grandement profit de ce programme de stages, car de nombreux stagiaires sont devenus par la suite des analystes, des adjoints de recherche ou des bibliothécaires. Dans le cadre du programme de 2018‑2019, les stagiaires ont fait un voyage d’études qui les a conduits à l’Assemblée législative des Territoires du Nord‑Ouest. Ils ont également participé à une séance fictive du comité de direction des Territoires.

Stratégie pour un milieu de travail sain :
Accent sur le bien-être mental et psychologique

Partie de l’affiche du sondage sur la santé du milieu de travailEn 2018, la Bibliothèque a réalisé son deuxième sondage annuel sur la santé du milieu de travail. Elle a enregistré une augmentation d’environ 10 % du taux de participation des employés par rapport à l’année précédente. Les questions du sondage portaient sur 13 facteurs psychosociaux qui contribuent à créer un milieu de travail sain, comme la gestion de la charge de travail, le niveau d’engagement et le soutien psychologique.

Les réponses au sondage de 2018 ont révélé des améliorations pour les 13 facteurs analysés par rapport à 2017. Même s’il est prématuré de conclure qu’il s’agit d’une tendance, c’est avec satisfaction que nous avons constaté une amélioration des résultats, et nous sommes convaincus que la mise en œuvre de notre plan quinquennal pour la santé du milieu de travail, intitulé Stratégie pour un milieu de travail sain, y est pour quelque chose.

Quelques initiatives menées à bien en 2018‑2019 :

  • Modification des compétences de base utilisées pour le recrutement des employés et l’évaluation de leur rendement afin d’y inclure des comportements favorisant l’équité, l’honnêteté et le respect.
  • Accent mis sur les activités de sensibilisation des employés visant à déstigmatiser les problèmes de santé mentale. La formation sur les premiers soins en santé mentale a remporté un vif succès.
  • Amélioration de la formation sur la prévention du harcèlement et de la sensibilisation des employés à cet égard.
  • Lancement d’un exercice de révision du Code de valeurs et d’éthique de la Bibliothèque du Parlement.

Promotion de la diversité et de l’inclusion

La Bibliothèque a également élaboré une politique visant à promouvoir la diversité et l’inclusion au travail. Cette politique est le résultat de recherches approfondies sur les politiques et les pratiques exemplaires reconnues, de consultations auprès de nos syndicats et de l’analyse du projet de loi C‑81, Loi visant à faire du Canada un pays exempt d’obstacles.

Nous avons aussi mené à bien une autre réalisation importante, avec la rédaction et la diffusion d’un nouveau guide sur l’utilisation d’un langage inclusif, en français comme en anglais. Ce guide est destiné à aider les rédacteurs de la Bibliothèque à employer des formulations adéquates dans leurs documents.

 

Services

Pour répondre aux besoins de ses clients, la Bibliothèque offre une gamme étendue de services – allant de la réalisation de recherches personnalisées pour les législateurs à la préparation de ressources pédagogiques pour les enseignants – qu’elle s’efforce continuellement d’améliorer.

Services de référence et de recherche

En 2018‑2019, les services de la Bibliothèque ont été très sollicités.

Demandes de services d’information et de référence, ainsi que de services de recherche et d’analyse, par groupe d’utilisateurs, 2018‑2019

Groupe d’utilisateurs

Information et référence 1

Recherche et analyse 2

Parlementaires et leur personnel
(y compris le personnel dans les circonscriptions)

10 412

1 176

Sénateurs

2 057

280

Députés

8 355

896

Comités, associations et délégations parlementaires

256

2 999

Comités du Sénat

24

693

Comités de la Chambre des communes

34

1 322

Associations et délégations

198

984

Employés du Sénat, de la Chambre des communes et de la Bibliothèque du Parlement

4 890

Grand public

30 710

Autres utilisateurs autorisés 3

3 101

14

Total

49 369

4 189

  1. Répondre à une demande d’information consiste à fournir en temps utile des éléments d’information, des vérifications de faits, des résultats de recherches d’information personnalisées, des copies d’articles d’actualité, de publications officielles ou d’autres documents, de l’information bibliographique, des références justificatives, des conseils et de l’orientation relativement aux produits et services de la Bibliothèque du Parlement, et l’accès aux articles de la collection.
  2. Le personnel de la Bibliothèque fournit sur demande aux parlementaires, aux comités parlementaires et aux associations et délégations parlementaires des analyses approfondies d’enjeux de politique publique ou de projets de loi, des analyses comparatives et interprétatives et des analyses statistiques, et ce, par la voie de séances d’information en personne, de notes de recherche, de brefs documents d’information et d’études de fond. Le personnel de la Bibliothèque prépare également des notes d’allocution, des monographies de pays, des plans de travail, ainsi que des projets de lettres, de communiqués et de rapports de comité et d’association.
  3. Les autres utilisateurs autorisés des services d’information et de référence sont, par exemple, la gouverneure générale, le Cabinet du premier ministre, les agents du Parlement (incluant le directeur parlementaire du budget), le personnel de recherche des caucus, les membres de la Tribune de la presse parlementaire et les bibliothèques législatives. Parmi les autres utilisateurs autorisés des services de recherche et d’analyse, on compte notamment la gouverneure générale et les hauts fonctionnaires du Parlement.

Réponse aux demandes d’information et de référence

Les bibliothécaires de recherche et les techniciens d’information et de recherche de la Bibliothèque appuient les parlementaires et leur personnel en répondant à leurs questions sur une variété de sujets. Ils compilent des articles d’actualité et d’information, font des recherches personnalisées d’information et de la vérification de faits en se servant de la collection de la Bibliothèque.

Les membres de l’équipe des services d’information répondent également aux questions du public, qui portent sur un éventail de sujets allant des visites des édifices parlementaires au rôle du Parlement ou même à l’histoire de cette institution. Par ailleurs, ils reçoivent tous les ans des milliers de demandes de documents d’information grand public et de documents parlementaires.

  • En 2018‑2019, nos bibliothécaires de référence et nos techniciens en bibliothéconomie ont répondu à 10 668 demandes de services de la part de parlementaires et de membres de leur personnel, notamment de comités, d’associations et de délégations parlementaires.
  • Nos agents d’information ont répondu à 30 710 demandes de renseignements du public.

Recherches et analyses approfondies

Les équipes d’analystes, d’adjoints de recherche, de stagiaires et autres de la Bibliothèque répondent aux questions des parlementaires par courriel, en organisant des séances d’information en personne ou en rédigeant des documents de recherche personnalisés.

Soutien aux parlementaires et à leur personnel

Les équipes de recherche ont répondu à 1 176 demandes provenant de parlementaires et de membres de leur personnel.

Soutien aux comités parlementaires

Les spécialistes de la Bibliothèque ont répondu à 2 999 demandes de services de recherche et d’analyse présentées par les comités du Sénat et de la Chambre des communes ainsi que par les associations et délégations parlementaires.

Les analystes de la Bibliothèque affectés aux comités parlementaires ont offert à ceux‑ci un appui continu en assumant les responsabilités suivantes :

  • préparation d’études générales et de plans de travail,
  • rédaction de documents d’information et de suggestions de questions en prévision des réunions de comités,
  • analyse et synthèse de témoignages,
  • rédaction de rapports de comités,
  • offre de conseils aux présidents et aux membres des comités,
  • aide à la recherche durant tout le cycle financier du budget fédéral.

La Bibliothèque a affecté des analystes à 50 comités du Sénat et de la Chambre des communes, dont trois comités et sous‑comités spéciaux.

Le personnel de recherche a produit

2 015Documents

documents de recherche pour les comités parlementaires.

Les analystes affectés au Comité mixte d’examen de la réglementation ont mené à bien

2 920Documents

projets de toutes sortes, allant de la rédaction de courriels à la rédaction de rapports entiers, en passant par la préparation de brèves notes.

Services de recherche à l’appui d’activités internationales

La Bibliothèque a également fourni un appui continu aux 13 associations parlementaires en leur affectant des analystes. Ces derniers ont assumé les responsabilités suivantes :

  • suivi des médias adapté aux besoins,
  • préparation d’études générales,
  • rédaction de projets de résolutions et de modifications pour les assemblées interparlementaires,
  • préparation de cahiers d’information et de notes d’allocution,
  • rédaction de rapports de délégations,
  • établissement de programmes de réunions et de conférences internationales,
  • offre de conseils aux présidents et aux délégués des associations.
Globe terrestre posé sur une pile de livres

Forte demande de recherches pour des activités internationales

En 2018‑2019, le personnel de recherche a répondu à plus de 980 demandes provenant d’associations et de délégations, un nombre qui a plus que doublé depuis 2016‑2017.

Cette augmentation tient au fait que les parlementaires prennent part à un plus grand nombre de rencontres, de missions et de conférences internationales – et que la Bibliothèque consacre davantage de ressources que par le passé à l’appui des engagements internationaux élargis du Parlement.

Nous avons également renforcé nos activités de suivi des médias à l’échelle internationale en raison du fort intérêt des parlementaires pour les affaires étrangères. Par exemple, nous avons augmenté la fréquence de publication de Quorum – Nouvelles du monde (une compilation des principales nouvelles), qui est passée d’un à trois numéros par semaine.

Publications de recherche sur des sujets d’intérêt

En 2018‑2019, la Bibliothèque a produit un large éventail de publications de recherche en ligne. Ces documents renferment des analyses sur des questions, des mesures législatives et des politiques publiques importantes pour les parlementaires, les comités et les associations.

Nombre de publications en 2018‑2019
28Documents

résumés législatifs (sans compter les versions préliminaires)

Documents expliquant dans un langage simple l’objectif et l’historique des projets de loi d’initiative gouvernementale ou parlementaire

17Documents

études générales et publications en bref

Analyses approfondies de questions stratégiques et courts rapports sur des questions d’actualité, qui contiennent des liens vers des documents de fond sur le même sujet

23Documents

Notes de la Colline

Aperçus concis de dossiers d’actualité et d’enjeux émergents auxquels les parlementaires s’intéressent de près

 
123Documents

profils de la série sur le commerce et l’investissement

Renseignements sur les rapports commerciaux que le Canada entretient avec d’autres pays

 
Publications de recherche sur Twitter

Photo du compte Twitter @BdPRechercheLes comptes Twitter @BdPRecherche et @LoPResearch de la Bibliothèque aident les parlementaires et leur personnel à rester au fait des travaux de recherche de la Bibliothèque. En 2018‑2019, on a enregistré un total de 386 nouveaux abonnés à ces deux comptes.

Logo de TwitterLes gazouillis ayant intéressé le plus les utilisateurs francophones ont été ceux qui pointaient vers le En bref Est‑ce que le suivi des résultats fait une différence? et vers l’article des Notes de la Colline Être ou ne pas être un haut fonctionnaire du Parlement, telle est la question.

Les gazouillis ayant intéressé le plus les utilisateurs anglophones ont été ceux qui pointaient vers les versions anglaises de notre résumé législatif du projet de loi C‑45 (Loi sur le cannabis) et de l’article des Notes de la Colline Restructuration de l’appareil gouvernemental : portefeuille des affaires autochtones.

Meilleurs éléments visuels pour les produits de recherche

Pour beaucoup de gens, il est plus facile de traiter, comprendre et mémoriser des éléments visuels de qualité que du texte. C’est pourquoi la Bibliothèque se sert de cartes, de tableaux, de graphiques et de documents infographiques riches en contenu pour synthétiser et communiquer des données complexes dans les publications de recherche et les rapports de comité que produisent ses analystes. En 2018‑2019, nous avons renforcé notre capacité d’offrir ces produits aux parlementaires.

Exemple de carte préparée par les employés de la Bibliothèque du Parlement

La cartographie par système d’information géographique (SIG) est l’un des outils visuels dont se sert la Bibliothèque pour fournir aux parlementaires des explications sur les sujets et les tendances qui les intéressent. Ainsi, nous avons utilisé la cartographie par SIG pour modéliser des flux de réfugiés, le déplacement de feux de forêt et les voies migratoires du papillon monarque, pour ne citer que quelques exemples. En 2018‑2019, la Bibliothèque a produit 112 cartes statiques et interactives pour le Web – et bien d’autres éléments visuels – à l’appui des travaux du Parlement. Nous avons en effet produit des éléments visuels pour :

  • 70 % des articles des Notes de la Colline,
  • 44 % des études générales et des publications En bref.

Lire la suite

Information organisée

La Bibliothèque aide les parlementaires et leur personnel à se tenir au fait de l’actualité et des affaires courantes susceptibles d’influer sur leur travail quotidien. C’est pourquoi nos spécialistes colligent et organisent l’information et les ressources les plus pertinentes pour les parlementaires.

En 2018‑2019, nous avons produit :

184Documents

numéros de Quorum
(1 061 abonnés)

Quorum est une compilation quotidienne des principales nouvelles au Canada

92Documents

numéros de Quorum – Nouvelles du monde
(717 abonnés)

Le nombre de numéros de QuorumNouvelles du monde est passé d’un à trois par semaine, en raison de l’intérêt soutenu du Parlement pour les affaires internationales

2 185Documents

avis InfoMedia personnalisés
(750 abonnés; près de 1,2 million de pages consultées)

InfoMedia est un outil de veille médiatique qui offre un accès en texte intégral à des sources de nouvelles canadiennes et internationales

32Documents

numéros de Radar
(839 abonnés; 6 484 demandes d’articles)

RADAR est un recueil de rapports, d’articles et d’autres documents sur des questions intéressant les parlementaires

Vastes ressources de recherche

Bases de données A à Z

Les « Bases de données A à Z » sont un outil très prisé des clients qui veulent avoir accès aux ressources électroniques auxquelles la Bibliothèque est abonnée. En 2018‑2019, les clients se sont servis de cet outil plus de 10 000 fois pour trouver les ressources les plus utiles à leurs travaux – ce qui représente une augmentation de 17 % par rapport à l’année précédente.

La Bibliothèque a également amélioré les façons de faire des recherches dans les « Bases de données A à Z », de sorte que l’outil est maintenant plus efficace et convivial pour les utilisateurs.

Guides thématiques

Grâce aux guides thématiques, les parlementaires et leur personnel peuvent consulter des ressources fiables et faisant autorité sur des sujets précis. Les guides orientent nos clients vers les publications et les bases de données actuelles qui répondent à leurs besoins et font partie des collections de la Bibliothèque.

En 2018‑2019, nos guides thématiques ont été consultés 5 491 fois, soit 11 % de plus qu’au cours de l’année précédente.

Personne se servant d’un téléphone cellulaire

Les applications populaires de la Bibliothèque

Les clients de la Bibliothèque font de plus en plus appel aux services de nouvelles en ligne, aux blogues ainsi qu’aux journaux et magazines électroniques que nous mettons à leur disposition.

En 2018‑2019, ils ont lu plus de 237 000 articles par l’entremise de l’application pour journaux et magazines la plus populaire de la Bibliothèque – soit une hausse de 39 % par rapport à l’an dernier. Cette application donne accès à plus de 7 200 titres.

Notre outil de veille médiatique et les autres sites Web de nouvelles et blogues auxquels la Bibliothèque donne accès ont été consultés près de 1,5 million de fois :

  • presque 291 000 consultations de pages de sites Web de nouvelles et de blogues portant sur la politique et le Parlement,
  • environ 1,2 million de consultations de la page InfoMedia au cours de l’exercice.

Lire la suite

Collections de la Bibliothèque

La Bibliothèque consacre une partie considérable de ses ressources au maintien de collections pertinentes et à jour pour le Parlement. En 2018‑2019, nous avons continué de développer nos collections sur plusieurs fronts.

Analyse de la collection

Nous avons travaillé avec des spécialistes du domaine pour déterminer quelles parties de nos collections doivent être enrichies, et nous avons commencé à utiliser un nouvel outil qui nous aidera à consolider nos indicateurs d’utilisation. Ces renseignements permettent à la Bibliothèque de prendre des décisions fondées sur des données probantes quant à la façon d’enrichir et de rationaliser ses collections à l’avenir.

Amélioration du catalogue

Avant la fermeture de l’édifice du Centre, la Bibliothèque a déménagé ses collections dans plusieurs nouveaux locaux, et notre équipe a poursuivi son travail minutieux de tenue d’inventaires détaillés et de suivi de nos progrès. Ainsi, nous nous sommes assurés de savoir où se trouvaient précisément toutes nos collections pendant la transition et de les rendre accessibles en tout temps à nos clients.

Un outil de découverte plus adapté

Nous avons procédé à la migration du catalogue de la Bibliothèque du Parlement vers une nouvelle interface client, qui a donné plus de flexibilité à la Bibliothèque et lui a permis d’améliorer l’accès des clients à ses collections.

Nous avons aussi rendu public notre catalogue, comme l’ont fait d’autres bibliothèques législatives au Canada et ailleurs dans le monde.

Personne se servant d’un téléphone cellulaire avec une tablette à côté d’elle

Poursuite de la numérisation

En 2017, la Bibliothèque a obtenu un budget plus important et plus stable pour développer et numériser sa collection. En 2018‑2019, nous avons poursuivi plusieurs essais et évaluations avec des fournisseurs afin de choisir les produits les plus utiles pour nos clients.

Ainsi, nous avons élargi l’accès aux ressources juridiques de base, et nous offrons de nouveaux abonnements sur un large éventail de sujets : sciences pures, sciences sociales et humaines, économie et finances, commerce et industrie, affaires courantes et ensembles de données statistiques et spécialisées.

La Bibliothèque a également numérisé et catalogué 678 documents parlementaires.

Préservation des ressources historiques

Livres placés dans une presse à reliureEn 2018‑2019, le laboratoire de préservation et son service de reliure ont mené à bien plusieurs projets spéciaux. En voici quelques exemples :

  • réalisation de légers traitements de conservation sur une série de grands albums – les « Sketchbooks » (carnets de croquis) – contenant des ébauches de croquis et d’autres images qui ont inspiré la calligraphie et les œuvres figurant dans les Livres du Souvenir,
  • création de carnets commémoratifs distribués à l’occasion de l’événement d’adieu à la Bibliothèque principale, avant la fermeture de celle-ci pendant la rénovation de l’édifice du Centre,
  • création d’un livre de signatures avec une couverture décorative représentant le dôme de la Bibliothèque principale. Ce livre fait partie d’une capsule temporelle réalisée pour souligner la fermeture temporaire de la Bibliothèque principale,
  • réalisation de coffrets de présentation et d’autres articles spéciaux pour les administrations du Sénat et de la Chambre des communes.

Lire la suite

Nouvelles succursales et succursales rénovées de la Bibliothèque

Pendant que la Bibliothèque principale se préparait à fermer ses portes en raison des travaux de réhabilitation de l’édifice du Centre qui doivent durer une dizaine d’années, nous avons ouvert quatre nouveaux espaces, neufs ou rénovés, dans la Cité parlementaire :

  • notre Bibliothèque principale provisoire (125, rue Sparks),
  • la succursale du Sénat, située dans l’édifice du Sénat du Canada,
  • la succursale de l’édifice de l’Ouest, qui sert la Chambre des communes,
  • la succursale de l’édifice de la Confédération.

En comptant notre succursale du 180, rue Wellington, ouverte depuis juillet 2017, nous servons maintenant nos clients dans cinq succursales de la Bibliothèque.

Table de kiosque de présentation avec des produits de la Bibliothèque du Parlement

Promotion active

La Bibliothèque a tenu une série de kiosques éphémères en 2018‑2019 dans les édifices de l’Est, du Centre et Wellington. Ces événements ont donné lieu à des dizaines d’échanges avec des parlementaires, des membres de leur personnel et d’autres personnes. Nous avons pu ainsi en apprendre davantage sur leurs besoins et les informer sur nos services et l’emplacement de nos nouveaux locaux. Nous avons également réalisé une carte postale qui montre où se trouvent nos cinq succursales, et organisé des séances d’orientation et d’information pour mieux faire connaître les nouveaux espaces de la Bibliothèque.

Lire la suite

Possibilités d’apprentissage

La Bibliothèque offre aux parlementaires et à leur personnel des possibilités d’apprentissage et des colloques de haut niveau sur les politiques publiques, la législation et d’autres questions. Elle propose également des formations en ligne et en personne pour aider les parlementaires à utiliser ses services et pour mieux les informer du large éventail de ressources qu’elle met à leur disposition.

Colloques avec des invités de marque

La bibliothécaire parlementaire en conversation avec le très honorable Richard Wagner, juge en chef du CanadaEn 2018‑2019, nous avons poursuivi nos efforts de recrutement d’invités de marque pour nos colloques et renforcé nos relations avec des fournisseurs novateurs de services de perfectionnement professionnel. La participation moyenne à nos colloques est restée forte – le double de ce qu’elle était il y a 10 ans.

Cette année, la bibliothécaire parlementaire s’est entretenue avec le très honorable Richard Wagner, juge en chef du Canada, au sujet de son engagement en faveur d’un système de justice plus accessible et transparent, ainsi que de sa vision du rôle des institutions du Canada, au pays et à l’étranger.

Diffusion de l’information dans nos succursales

En 2018‑2019, nous avons offert une première année complète de « séances d’information dans les succursales de la Bibliothèque ».

Nous avons conçu ces 56 séances de manière à expliquer à nos clients comment se servir au mieux des ressources et services de la Bibliothèque. Ces séances nous ont également permis de recueillir les commentaires des utilisateurs de la Bibliothèque sur l’information dont ils ont besoin et la façon dont ils comprennent et utilisent les ressources de la Bibliothèque.

Quatre‑vingt‑dix‑sept pour cent des participants nous ont indiqué qu’ils se serviraient des ressources présentées, et nous avons reçu énormément de commentaires qui nous aideront à monter les prochaines séances de formation. Cette initiative nous a permis d’étendre la portée de notre programme de formation.

Image décorative

Soutien apporté aux parlementaires pour les aider à se servir de nos ressources

La Bibliothèque a tenu plus de 150 séances d’information pour faire connaître ses ressources et services aux parlementaires et à leur personnel, et leur apprendre à s’en servir.

La plupart de ces séances ont pris la forme de visites et de formations en personne, parce que beaucoup de nos clients préfèrent avoir un contact direct avec le personnel de la Bibliothèque. Les séances les plus populaires ont été celles portant sur les produits et services de la Bibliothèque dans des domaines précis.

En 2018‑2019, nous avons également élargi notre offre : nous avons proposé une nouvelle séance sur les ressources juridiques, étendu notre offre à l’ensemble de la Cité parlementaire et organisé des séances de formation virtuelle pour les clients dans les bureaux de circonscription.

Lire la suite

Information du public

Le Service de renseignements de la Bibliothèque répond aux demandes de renseignements généraux sur le Parlement du Canada. En 2018‑2019, notre personnel a répondu à plus de 30 000 questions du public sur le rôle, l’histoire et les travaux du Parlement. Notre équipe a également permis à des membres du public d’avoir accès à des documents parlementaires et de trouver les bureaux et ressources parlementaires qu’ils cherchaient.

Numérisation des ressources historiques

Faire preuve d’adaptabilité et être à l’écoute des besoins de ses clients c’est aussi faciliter leur recherche de ressources et de documents. Dans la mesure du possible, nous offrons à nos clients des versions numériques des ressources ou des documents dont ils ont besoin, car elles sont plus faciles à consulter que celles fournies dans d’autres formats.

Extrait de la page d’accueil du site Parlinfo

Préservation et consultation du fonds sur l’histoire du Parlement

La Bibliothèque a continué d’enrichir sa collection de ressources historiques par l’entremise de deux outils : la base de données sur les Ressources parlementaires historiques canadiennes et Parlinfo. Elle contribue ainsi à la préservation à long terme de ces précieuses informations.

La Bibliothèque travaille en étroite collaboration avec le Réseau canadien de documentation pour la recherche et Canadiana.org pour faciliter l’accès de ses clients aux Ressources parlementaires historiques canadiennes. Ce portail en ligne mène à une base de données interrogeable contenant les textes intégraux des publications parlementaires du Sénat et de la Chambre des communes depuis 1867 – en français et en anglais. En 2018‑2019, nous avons poursuivi nos efforts soutenus visant à produire des versions numériques des publications parlementaires. L’initiative a permis la numérisation de 2 700 documents, soit plus de 2,2 millions de pages, essentiellement des documents de comité et des projets de loi marquants, que l’on peut maintenant consulter en passant par le portail.

En 2017, nous avons lancé une version renouvelée de Parlinfo. La refonte complète de la base de données a permis de la rendre plus instructive et conviviale. Parlinfo est une base de données unique sur les personnes et les événements qui ont façonné le Parlement du Canada de 1867 à nos jours. En 2019, nous avons terminé cette refonte de Parlinfo par l’ajout de données et de fonctionnalités qui permettent à nos clients d’obtenir notamment des renseignements sur :

  • le rôle des parlementaires depuis la Confédération,
  • l’histoire des circonscriptions fédérales du Canada,
  • la liste de tous les parlementaires qui ont servi notre pays, dont des détails biographiques fascinants, des renvois vers quelques-uns de leurs discours, leurs liens familiaux et bien plus encore.
Personne qui tient un tableau noir devant son visage avec un point d’interrogation marqué dessus

Sollicitation des commentaires des parlementaires

L’une des façons de s’assurer que la Bibliothèque demeure pertinente pour le Parlement consiste à recueillir régulièrement les commentaires des clients. C’est exactement ce que nous nous sommes efforcés de faire en 2018‑2019 :

  • Nous avons travaillé en collaboration avec les membres du Comité mixte permanent de la Bibliothèque du Parlement pour trouver la meilleure façon de recueillir des commentaires au sujet de nos produits et services pour savoir comment les améliorer à l’avenir.
  • Nous avons comparu devant le Comité mixte pour parler de sujets tels que le budget principal des dépenses, les travaux futurs du Comité et les répercussions de la fermeture de l’édifice du Centre sur la Bibliothèque.
  • Nous avons invité chaque président de comité sénatorial à rencontrer un membre de la haute direction afin de lui faire part de ses impressions quant au soutien fourni par la Bibliothèque en matière de recherche.
  • Nous avons affecté un membre de la haute direction au Comité de liaison de la Chambre des communes et à ses sous-comités.
  • Nous avons invité les membres du Comité mixte permanent de la Bibliothèque du Parlement à la Bibliothèque principale provisoire rénovée (125, rue Sparks) pour leur présenter notre nouveau modèle de service.

Lire la suite

Sensibilisation du public

La Bibliothèque accueille les visiteurs au Parlement et renseigne le public de multiples façons. Elle offre notamment des visites guidées, des outils pédagogiques, des sites Web interactifs et des publications ciblant les Canadiens de tous âges.

Accueil du public au Parlement

Couverture de la brochure Bienvenue au ParlementEn 2018‑2019, la Bibliothèque a continué d’accueillir des visiteurs au Parlement et de leur offrir des visites guidées des édifices du Centre et de l’Est, ainsi que des visites informelles de l’observatoire de la Tour de la Paix et de la Chapelle du Souvenir. De nouvelles visites guidées des édifices du Sénat du Canada et de l’Ouest sont proposées depuis le 1 er février 2019.

Nous avons également mis des produits pédagogiques à la disposition des enseignants, des jeunes et du grand public, et nous avons utilisé les médias sociaux et le Web pour aider les Canadiens à comprendre le fonctionnement du Parlement.

Nous avons mené une campagne promotionnelle nationale réussie, qui a contribué à mieux faire connaître au grand public les ressources, les produits et les services du Parlement. La campagne nous a également permis de recruter de nouveaux guides parlementaires, ainsi que des candidats pour participer au Forum des enseignantes et des enseignants sur la démocratie parlementaire canadienne que nous organisons tous les ans.

Notre campagne nationale nous a permis de parvenir aux résultats suivants :

16 000

nouveaux abonnés aux pages Facebook @PARLjeunes et @PARLyouth du Parlement du Canada, pour un total de 46 000 abonnés

Logo de Facebook
75 000

visionnements sur les chaînes YouTube PARLjeunes et PARLyouth

Logo de YouTube
1,6 million

de consultations de Notre pays, notre Parlement

Icône d’Internet

Faits saillants des visites guidées offertes par la Bibliothèque

Image décorativeVisites de l’édifice du Centre : D’avril 2018 à janvier 2019, la Bibliothèque a accueilli plus de 308 500 personnes venues faire une visite guidée de l’édifice du Centre. De ce nombre, plus de 56 500 étaient des élèves et des enseignants venus découvrir les personnalités marquantes, l’histoire, les fonctions, les œuvres d’art et l’architecture du Parlement.

Visites de l’édifice de l’Est : De juillet à septembre 2018, près de 17 300 personnes ont visité quatre salles patrimoniales restaurées pour leur redonner l’aspect qu’elles avaient en 1872.

Tour de la paixVisites de l’observatoire de la Tour de la Paix et de la Chapelle du Souvenir : En 2018‑2019, la Bibliothèque a continué d’accueillir le public venu visiter l’observatoire de la Tour de la Paix et la Chapelle du Souvenir. Nos guides ont offert des services d’interprétation informels soulignant les contributions militaires du Canada et mettant à l’honneur les Livres du Souvenir, qui commémorent ceux et celles qui ont sacrifié leur vie au service du pays. Plus de 154 500 personnes ont pris part à ces visites.

Image décorativeVisites de l’exposition de la Bibliothèque : Avant la fermeture de l’édifice du Centre, la Bibliothèque a présenté une exposition interactive intitulée « Moments marquants : Pages de l’histoire de l’édifice du Centre ». Cette exposition relatait l’histoire de cet édifice patrimonial en insistant sur les moments et les événements importants survenus dans ses murs et sur ses marches.

Visites de l’édifice du Sénat du Canada et de l’édifice de l’Ouest : En février 2019, après la fermeture au public de l’édifice du Centre, la Bibliothèque a commencé à proposer des visites de l’édifice du Sénat du Canada et de l’édifice de l’Ouest. En février et mars 2019, nous avons accueilli plus de 7 500 visiteurs dans l’édifice du Sénat du Canada et plus de 11 800 dans l’édifice de l’Ouest.

Étiquette de prixBoutique du Parlement : La boutique de l’édifice du Centre a fermé ses portes et une nouvelle boutique offrant une gamme plus vaste d’articles a été ouverte au Centre d’accueil des visiteurs. En 2018‑2019, nous avons mis en vente plus de 100 nouveaux produits et amélioré le processus de commande des articles, notamment en ajoutant la livraison le lendemain et la simplification du système de paiement par carte de crédit.

Recrutement de jeunes Canadiens

Affiche pour le programme d’été des guides parlementairesEn 2018, près de 300 jeunes Canadiens ont présenté leur candidature au programme d’été des guides parlementaires de la Bibliothèque. Ce programme offre aux  étudiants bilingues l’occasion de travailler au cœur de la démocratie canadienne. Il leur permet également de perfectionner leur talent d’orateur ainsi que leurs compétences en langue seconde. La Bibliothèque a embauché 40 étudiants de niveau universitaire originaires de sept provinces pour offrir des  visites de l’édifice du Centre.

En préparation des visites de l’édifice du Sénat du Canada et de l’édifice de l’Ouest, les responsables du Programme des visites du Parlement ont amélioré la campagne de recrutement de l’hiver 2018 en adoptant une nouvelle stratégie de promotion axée davantage sur le recrutement d’étudiants universitaires dans la région de la capitale nationale. Cette campagne a permis de recruter 32 guides supplémentaires pour l’hiver, pour un total de 67 guides.

Un autre Forum des enseignantes et des enseignants réussi

Participants du Forum des enseignantes et des enseignants en compagnie du Président et d’employés du SénatLe Forum des enseignantes et des enseignants sur la démocratie parlementaire canadienne donne à 85 enseignantes et enseignants de partout au Canada la possibilité de découvrir les rouages du Parlement. C’est là une formidable occasion de perfectionnement professionnel qui permet aux enseignantes et aux enseignants d’acquérir de nouvelles connaissances qu’ils pourront ensuite transmettre à leurs élèves.

Cette année a marqué la 22 e édition de ce programme, qui a commencé par une allocution de l’honorable Ethel Blondin‑Andrew, première femme autochtone élue au Parlement. Madame Blondin‑Andrew a également été secrétaire d’État et ministre d’État dans les gouvernements des anciens premiers ministres Jean Chrétien et Paul Martin.

Comme c’était la dernière fois que le Forum avait lieu dans l’édifice du Centre avant sa fermeture, le Parlement a tout mis en œuvre pour faire de cette rencontre un événement spécial pour les enseignantes et les enseignants.

  • Les participants ont eu une audience auprès de Son Excellence, la très honorable Julie Payette, gouverneure générale du Canada.
  • Le premier ministre Justin Trudeau a pris part à la séance animée par le Président du Sénat pour répondre aux questions des participants.
  • Les participants ont visité la nouvelle Chambre des communes, dans l’édifice de l’Ouest, en compagnie de l’architecte en chef de la Chambre des communes qui leur a offert une présentation.

Déploiement de notre équipe d’ambassadeurs

Le Programme des ambassadeurs est l’un des outils les plus efficaces dont dispose la Bibliothèque pour communiquer avec les parlementaires. Il s’avère particulièrement utile lorsque la Bibliothèque doit accueillir de nouveaux sénateurs ou députés.

Les ambassadeurs rencontrent les parlementaires et leur personnel en personne pour les aider à comprendre les produits et services qu’offre la Bibliothèque, et établir de solides relations. En 2018‑2019, les ambassadeurs de la Bibliothèque ont organisé 30 rencontres avec des parlementaires et les membres de leur personnel, et ont pris la parole devant plusieurs groupes, notamment des services de recherche et des partenaires de la Colline.

Georgette LeBlanc, poète officielle du Parlement

Une poète officielle aux racines acadiennes

La poète officielle du Parlement, Georgette LeBlanc, a été très prolifique en 2018‑2019. Elle a écrit des œuvres commandées par des sénateurs et des députés, et a participé à plusieurs festivals de poésie où elle a lu ses œuvres. Elle a poursuivi le programme du poème du mois et a aussi sorti un court métrage intitulé Planète Clare, qui porte sur la communauté acadienne de la région de Baie Sainte‑Marie, en Nouvelle‑Écosse, et la langue qu’elle parle.

Georgette LeBlanc travaille à la réalisation d’un album vinyle qui sortira en 2019‑2020. Il s’agit d’une version audio de l’un de ses livres, Le Grand Feu, qui contiendra aussi des chansons originales.

Huitième poète officielle du Canada, Georgette LeBlanc est la deuxième femme à occuper ce poste, que le Parlement du Canada a créé en 2001.

Exploitation des médias sociaux

Logo de TwitterEn 2018‑2019, nous avons enregistré 257 abonnés de plus à nos comptes Twitter @BdPInformation et @LoPInformation – ce qui représente en moyenne 21 nouveaux abonnés par mois. Nous avons publié 552 gazouillis, qui ont été partagés 673 fois et fait l’objet de 377 mentions. Nos gazouillis ont aussi été marqués 661 fois comme favoris.

Logo d'InstagramNotre compte Instagram bilingue, ouvert en janvier 2018, compte maintenant plus de 1 100 abonnés. Son contenu est axé sur le rôle de la Bibliothèque dans les nombreux projets menés à bien dans l’ensemble de la Cité parlementaire après la fermeture de l’édifice du Centre.

Logo de LinkedInLe compte LinkedIn de la Bibliothèque a 534 bonnés et est utilisé essentiellement pour rechercher de nouveaux talents. Nous nous en servons également pour faire la promotion des publications de recherche les plus pertinentes pour les membres de nos réseaux professionnels.

Lire la suite

Services de soutien

Pour offrir le meilleur service possible aux parlementaires et au public, les employés de la Bibliothèque ont besoin de l’appui solide de leur organisation. C’est pourquoi ils peuvent compter sur une gamme étendue de services offerts par nos professionnels des finances, des ressources humaines, des technologies de l’information et des publications. Ils bénéficient également du soutien de l’avocate générale de la Bibliothèque.

Services administratifs

Après un projet de renouvellement réussi, en 2017, notre équipe des services administratifs a continué de collaborer étroitement avec d’autres secteurs de service de la Bibliothèque afin de mieux comprendre leur rôle, leurs défis et leurs besoins. Cela a eu pour résultat de renforcer l’engagement auprès des clients internes et d’améliorer les relations de travail et l’harmonie avec les partenaires parlementaires de la Bibliothèque ainsi que d’autres intervenants.

Lire la suite

 

À propos de la Bibliothèque

VISION

Constituer pour le Parlement une source sûre et privilégiée d’information et de savoir.

MISSION

La Bibliothèque du Parlement contribue à la démocratie parlementaire canadienne en créant, en gérant et en diffusant, à l’intention du Parlement, une information et des connaissances sûres, pertinentes et faisant autorité.

RÉSULTAT STRATÉGIQUE

Un Parlement informé et accessible.

VISION

Constituer pour le Parlement une source sûre et privilégiée d’information et de savoir.

MISSION

La Bibliothèque du Parlement contribue à la démocratie parlementaire canadienne en créant, en gérant et en diffusant, à l’intention du Parlement, une information et des connaissances sûres, pertinentes et faisant autorité.

RÉSULTAT STRATÉGIQUE

Un Parlement informé et accessible.

Structure de la Bibliothèque

PRÉSIDENTS DU Sénat et de la CHAMBRE DES COMMUNES

BIBLIOTHÈQUE DU PARLEMENT

BIBLIOTHÉCAIRE PARLEMENTAIRE

COMITÉ MIXTE PERMANENT DE LA BIBLIOTHÈQUE DU PARLEMENT

SERVICES

Service d’information et de recherche parlementaires

Service de ressources d’information et de documentation

Services de soutien des affaires

BIBLIOTHÈQUE DU PARLEMENT

PRÉSIDENTS DU Sénat et de la CHAMBRE DES COMMUNES

BIBLIOTHÉCAIRE PARLEMENTAIRE

COMITÉ MIXTE PERMANENT DE LA BIBLIOTHÈQUE DU PARLEMENT

SERVICES

Service d’information et de recherche parlementaires

Service de ressources d’information et de documentation

Services de soutien des affaires

PRÉSIDENTS DU Sénat et de la Chambre des communes

La Loi sur le Parlement du Canada place la Bibliothèque du Parlement sous leur autorité

COMITÉ MIXTE PERMANENT de la Bibliothèque du PARLEMENT

Composé de sénateurs et de députés, a pour mandat d’assister les présidents en ce qui concerne le fonctionnement de la Bibliothèque

BIBLIOTHÉCAIRE PARLEMENTAIRE

Assure la direction et la gestion de la Bibliothèque, a rang d’administratrice générale de ministère et relève des deux présidents

SERVICE D’INFORMATION et de RECHERCHE PARLEMENTAIRES

Fournit aux parlementaires des services de nouvelles, de référence, de recherche et d’analyse, et supervise les programmes éducatifs destinés au public, ainsi que les colloques pour les parlementaires et leur personnel

SERVICE de RESSOURCES D’INFORMATION et de DOCUMENTATION

Constitue, gère et préserve les ressources et les collections de la Bibliothèque, et optimise l’accès à celles ci; collige et publie de l’information historique sur le Parlement et les parlementaires; et est responsable du Programme du poète officiel du Parlement

SERVICES de SOUTIEN des AFFAIRES

Fournissent un appui et des services administratifs à la Bibliothèque du Parlement

Ce que nous faisons

La Bibliothèque du Parlement s’acquitte de cinq grandes responsabilités :

  1. Fournir des services de recherche et d’analyse personnalisés aux parlementaires et à leur personnel.
  2. Donner aux parlementaires ainsi qu’aux comités et aux associations parlementaires l’information qui leur est nécessaire pour s’acquitter de leurs responsabilités.
  3. Préserver le patrimoine documentaire du Parlement et assurer l’accès à ses collections.
  4. Tenir les parlementaires informés et au fait de l’actualité, et leur communiquer des nouvelles et de l’information susceptibles de les intéresser.
  5. Appuyer les parlementaires dans leurs activités de sensibilisation du public en offrant aux Canadiens la possibilité de découvrir et d’apprendre à connaître le Parlement ainsi que d’y avoir accès.

Ceux que nous servons

  1. Les parlementaires et leur personnel
  2. Les comités et les associations parlementaires
  3. Les organisations qui appuient le travail du Parlement
  4. La population canadienne, au nom des parlementaires
Parlementaires servis par
la Bibliothèque du Parlement 1

Sénateurs

105

Députés

338

Total

443

  1. Ces chiffres peuvent varier d’un exercice à l’autre en raison du départ de sénateurs ou de députés.
Comités 1 et associations servis par
la Bibliothèque du Parlement

Comités du Sénat

18

Comités de la Chambre des communes

29

Comités mixtes 2

3

Associations parlementaires

13

  1. Sont inclus les comités spéciaux et les sous‑comités autres que ceux qui étudient le programme et la procédure.
  2. Est inclus le Conseil interparlementaire mixte.

Comité exécutif de la Bibliothèque du Parlement

Membres du Comité exécutif de la Bibliothèque du Parlement

De gauche à droite : Sonia Bebbington, directrice générale, Service de ressources d’information et de documentation; JoAnne St‑Gelais, directrice générale, Services de soutien des affaires; Heather Lank, bibliothécaire parlementaire; et Catherine MacLeod, vice‑bibliothécaire parlementaire.

 

Information financière

Budget de la Bibliothèque du Parlement, 2018‑2019

Type de service

Budget principal des dépenses
($)

Budget supplémentaire des dépenses et rajustements
($)

Crédits totaux
($)

Dépenses réelles
($)

Service d’information et de recherche parlementaires

Recherche et analyse

11 930 450

212 461

12 142 911

11 573 002

Services de référence

5 347 044

5 347 044

5 388 736

Programmes éducatifs destinés au public 1

5 323 866

5 323 866

5 100 919

Service de ressources d’information et de documentation

8 403 185

8 403 185

7 920 673

Services de soutien des affaires

11 199 171

107 902

11 307 073

12 022 038

Bureau de la bibliothécaire parlementaire 2

885 883

885 883

876 122

Régime d’avantages sociaux des employés

4 996 406

(348 505)

4 647 901

4 647 901

Total

48 086 005

(28 142)

48 057 863

47 529 391

  1. Comprend le programme de vente au détail.
  2. Comprend les communications institutionnelles.

Consulter les états financiers vérifiés pdf (326 Ko, 25 pages)

Évolution des dépenses de la Bibliothèque du Parlement (en millions de dollars)

43.07
 
 
42.47
 
 
42.44
 

2016‑2017

2016‑ 2017

47.76
 
 
48.27
 
 
45.63
 

2017‑2018

2017‑ 2018

48.09
 
 
48.06
 
 
47.53
 

2018‑2019

2018‑ 2019

Budget principal des dépensesBudget principal des dépenses

Crédits totauxCrédits totaux 1

Dépenses réellesDépenses réelles

Exercice financier

Budget principal des dépenses

Crédits totaux 1

Dépenses réelles

2016‑2017

43,07

42,47

42,44

2017‑2018

47,76

48,27

45,63

2018‑2019

48,09

48,06

47,53

  1. Les crédits totaux comprennent les rajustements liés au régime d’avantages sociaux des employés.